ABBE PIERRE ALIAS HENRI GROUES

0
941

Parce qu’il y a des histoires qu’il faudra toujours raconter à nos enfants.
Parce que certains parcours de vie doivent devenir des exemples pour nous tous.
Pour Info :
La vidéo n’existe pas telle quelle vous est présentée ici, il n’existe aucune archive vidéo audio de l’appel prononcé par l’abbé Pierre en 1954, celui-ci a dû le ré-enregistrer en 1992 pour les besoins d’une émission.
Nous avons donc reconstitué une vidéo avec des morceaux d’archives de 1954 afin de faire correspondre l’image à cet appel poignant de l’hiver 54.

L’Abbé Pierre alias Henri Grouès
Abbé Pierre de son vrai nom Henri Grouès est né le 5 août 1912 à Lyon et décédera le 22 janvier 2007 .
Plus connu sous le nom de « l’abbé Pierre » Prêtre Catholique, il fût le fondateur du mouvement Emmaüs (lutte contre l’exclusion) .
Résumé de sa biographie :

Le chemin de l’Abbé Pierre
De Henri Grouès à Frère Philippe pour finir Abbé Pierre

Issu d’une famille bourgeoise et pieuse de négociants en soie lyonnais .Il est le cinquième de huit enfants. Il passe son enfance à Irigny, une commune au sud-ouest de Lyon.
Dès l’âge de six ans, il accompagne son père catholique actif qui s’occupe des sans-abris et démunis aux alentours du quai Rambaud.

Photo de la famille Grouès.

Élève des Jésuites à l’internat Saint-Joseph (actuel lycée Saint-Marc), il est scout de France.
C’est lorsqu’il est Élève des Jésuites à l’internat Saint-Joseph, qu’il vivra ce qu’il appelle des « illuminations » qui donnent un sens à sa vie.

Henry Grouès ( Abbé Pierre) Scout

En 1928
A 16 ans, il souhaite entrer chez les franciscains. Cependant, vu son jeune âge il devra attendre.
En 1931
Henri Grouès prononce ses vœux chez les Capucins. Il devient alors frère Philippe.
Il renoncera à sa part du patrimoine familial dans ses vœux de pauvreté au bénéfice d’œuvres caritatives.
En 1932. Fin de la période de noviciat pour frère Philippe.
Il part pour le couvent des Capucins de Crest (Drôme), Il y fera 7 ans d’études de culture générale et religion.

Décembre 1937.
Frère Philippe est ordonné « diacre » dans la chapelle du Grand Séminaire, 75 rue Montplaisir, devenu aujourd’hui le lycée privé catholique Montplaisir.
Frère Philippe sera ordonné prêtre le 24 août 1938 .
Avril 1939
Il quittera l’Ordre des Capucins à cause de problèmes de santé et sera invité à intégrer le diocèse de Grenoble .

39-45 Deuxième guerre Mondiale

Décembre 1939
Il est mobilisé comme sous-officier dans le régiment du train.
Il recueille des enfants juifs dont les familles ont été arrêtées en août 1942 lors des rafles en zone sud.
Novembre 1943
Il participe à la création de maquis.
Il aide les opposants au service du travail obligatoire (STO).
Dans la clandestinité, il adopte le nom d’Abbé Pierre qui lui restera jusqu’à la fin de sa vie.
1944
Il est arrêté par l’armée allemande dans les Pyrénées-Atlantiques, mais est relâché et passe en Espagne .
Il devient aumônier de la Marine sur le cuirassé Jean Bart à Casablanca (Maroc).

Cuirassé Jean Bart

Toute sa vie il portera la croix d’aumônier de la marine sur la poitrine.
A la libération, il recevra croix de guerre 1939-1945 avec palme.
Tout son combat est en lien avec ce dont il a été témoin et ses expériences passées.

 

Son engagement politique pour une société digne, appuyé sur les droits humains, mais aussi sa détermination à agir pour des causes qu’il pense justes.

Il commencera ensuite une carrière politique. Rapidement il confiera
« Lorsqu’on fait de la politique, toutes les excuses sont bonnes pour ne rien changer »

Fondation d’Emmaüs
Fondateur : L’abbé Pierre
Co Fondatrice : sa secrétaire Lucie Coutaz (décédée en 1982)

Lucie Coutaz amie dévouée de l’abbé Pierre depuis la dernière guerre mondiale

Il fonde le mouvement Emmaüs. Ce mouvement est une organisation laïque luttant contre l’exclusion, présente aujourd’hui dans environ 37 pays du monde.

Il commence dès l’été 1949 par fonder la communauté Emmaüs de Neuilly-Plaisance, au 38 avenue Paul Doumer.

« Viens m’aider à aider »
Ce sont les mots de l’abbé Pierre à Georges, sans abris, désespéré et démuni qui a perdu toute raison de vivre, cette rencontre marque le véritable acte fondateur du mouvement Emmaüs.

1954 l’hiver meurtrier pour les sans-abri.
L’insurrection de la bonté

Février 1954
L’abbé Pierre dicte par téléphone au responsable du journal parlé, un appel poignant, désespéré et authentique qui sera relayé sur les antennes de Radio-Luxembourg, qui deviendra le célèbre « Appel de l’abbé Pierre ».
Aucune archive de cet appel n’existe, son appel a été ré-enregistré en 1992.
Voir les explications ici :
https://www.youtube.com/watch?v=qVyspn7nH1o
L’appel rapportera 500 millions de francs, une somme énorme pour l’époque. Les appels et courriers submergèrent le standard téléphonique de la radio, (Luxembourg)
Il fait construire des cités d’urgence, avec l’argent récolté.
Ces cités appelées à être provisoires se transformèrent progressivement, au mieux, en cités HLM.
La fameuse trêve hivernale interdisant l’expulsion des locataires pendant l’hiver est aussi une victoire du combat de l’abbé Pierre

MORT DE L’ABBE PIERRE

22 janvier 2007

Abbé Pierre peu avant sa mort

L’abbé Pierre allias Henri Grouès, allias Frère Philippe, s’éteint le lundi matin du 22/01/2007 à 5 h 25 à l’hôpital du Val-de-Grâce à Paris, suite à des complications pulmonaires
« J’ai passé ma vie à prier Dieu pour mourir jeune, vous voyez, c’est raté ! »
Lorsqu’il évoquait sa mort, l’abbé Pierre faisait toujours référence « à son départ en grandes vacances. »
Outre le combat de l’abbé Pierre concernant les plus démunis, nous aurions pu évoquer son engagement politique.
Nous avons fait le choix de mettre uniquement le focus sur ses actions humaines et totalement désintéressées.
Vous pouvez cependant consulter cet article pour en savoir plus :
https://www.emmaus-international.org/…/engagement-politique…

Az pour Vécu.

 

Article précédentJUSTICE A DEUX VITESSES
Article suivantHONG KONG Un point sur la situation
Aziane
Aziane, ou Az... J'ai intégré Vécu quasiment depuis sa naissance. Participer à la diffusion de l'information Citoyenne à travers un média libre et indépendant est un engagement personnel allant dans le sens de l’intérêt général. La philosophie humaniste et universaliste de Vécu est en accord avec mes valeurs. Mes missions au sein de Vécu touchent à la modération, la rédaction d'articles et quelques montages vidéos. Depuis des mois au côtés de Gabin, nous avons développé une véritable relation de confiance et œuvrons en toute transparence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici