De la tête baissée au poing levé

0
521

Depuis plusieurs semaines le mouvement contestataire reprend son souffle, il n’aura fallu que quelques nouvelles réformes ; des projets de lois liberticides et le triste constat que, malgré les mobilisations qui durent depuis un an ; rien n’a fait bouger les lignes.

A savoir ; la reforme des retraites pour laquelle le Président à affirmé qu’il « n’aurait aucune faiblesse », le projet de loi relatif à « l’engagement de la vie locale et la proximité de la vie publique », dans laquelle l’article 15 nommé « occupation illégale du domaine public », permettrait aux maires de prononcer une astreinte journalière pouvant atteindre 500 Euros, punissant les SDF et les Gens du Voyages. Ajoutez à cela, la préoccupation écologique, pour laquelle l’état ne fait que feindre et nier ses responsabilités. D’après l’OCDE la France n’atteint pas ses objectifs et doit tripler ses efforts.

Qu’à cela ne tienne, citoyens, étudiants, militants, pompiers, infirmiers pour qui, les conditions de travail ne cessent d’empirer, scandant la « Sous-France » se réapproprient la rue et tentent de converger. Tous font face à une répression des forces de l’ordre inouïe. La population s’offusque et s’organise, certains rendez-vous sont d’ores et déjà pris :

16 et 17 novembre : rassemblement anniversaire des Gilets Jaunes ;
16 novembre : convergence et rassemblement avec les Sapeurs Pompiers ;
Du 2 au 6 décembre : Accueil des citoyens par les casernes des Sapeurs Pompiers au niveau national afin d’échanger, de trouver du soutien et converger ;
5 Décembre : rassemblement contre la reforme de la retraite ;
5 Décembre : Grève générale illimitée dans les transports nationaux.

Comme une traînée de poudre, l’éveil insurrectionnel se répand à l’international. Catalogne, Liban, Hong-Kong, Chili, Equateur, Haïti, Papouasie, Soudan, Algérie, Irak, Egypte et Grèce veulent eux aussi faire tomber le système et recouvrer leurs droits et libertés. L’information et les soutiens circulent, malgré les médias streaming lâchement taiseux. Malheureusement et malgré les convergences idéologiques, force est de constater que la dissidence engendre au Chili entre autre, le viol et la mort. La pugnacité l’emporte d’autant plus et la solidarité se renforce.

Maud, ©itoyenne Reporter pour Vécu.

 

Article précédentCHRONIQUE DE HONG KONG LE 28/10/19 MERCI DE PARTAGER CE TÉMOIGNAGE POIGNANT…
Article suivantLAÏCITE : ON LÈVE LE VOILE
maudmargainaud
Passionnée et engagée, je suis toujours en quête de vérité. A l'écoute du mouvement des Gilets Jaunes depuis sa naissance, j'ai immédiatement été saisie par les mensonges des médias et ai souhaité participer au rétablissement de la vérité et la transmission d'informations réelles. Rejoindre Vécu a été pour moi l'opportunité de travailler au sein d'un média citoyen et indépendant dont l'éthique est irréprochable et coordonnée à mon système de valeurs. A travers des articles et des lives je tente de partager avec vous mon regard le plus impartial et militant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici