Cet axe principal a été détruit partiellement, le samedi 8 octobre 2022 à 6 heures (heure de Moscou), soit 5 heures du matin en France, par une explosion provoquée par un camion, semble-t-il. Trois morts seraient à déplorer.

Infrastructure clé pour la communication entre la Russie et la Crimée, elle a été inaugurée en 2018, après l’annexion russophone.

Cible militaire évidente dans le conflit actuel entre les deux nations, sa circulation reste limitée et les chaînes d’approvisionnements civiles (matériaux de construction, alimentation…) et militaires en seront impactées.

D’un point de vue économique, la Crimée pourrait se retrouver isolée, telle une île. Déjà considérée comme un territoire un peu « sous-développé », cet incident pourrait porter gravement atteinte à sa population locale.

D’un point de vue symbolique, le pont de Kertch (aussi nommé) est une prouesse technique et humaine. Long de 19km reliant la péninsule de Crimée et le kraï russe de Krasnodar, l’idée de sa construction remonte en 1870. Plusieurs travaux entrepris en vue d’achèvement à différentes périodes de l’histoire se sont maintes fois interrompus et ont été abandonnés. Après la conférence de Yalta, le pont fût entièrement détruit suite à un trajet catastrophique menant une délégation soviétique à Moscou. – « En 1952, un système de ferries fut mis en place pour relier la ville criméenne de Kertch à celle de Taman, dans le sud de la Russie. » En 2001, le projet de construction fût encore abandonné en raison du manque de financement. « En mars 2014, le projet a évidemment resurgi,…Le désenclavement de la Crimée est vite devenu une priorité pour Moscou. » Les premiers travaux ont commencés en Février 2016.

Une prouesse technique, architecturale et humaine…

-« Un véritable défi. Les conditions géologiques du détroit de Kertch ne se prêtent guère à ce genre de construction : l’activité sismique est peu propice, les conditions météorologiques sont très changeantes, une couche épaisse de vase tapisse le fond du détroit… »

Avec huit points de construction en simultanée, des défis quotidiens, cet ouvrage fût achevé au début de l’année 2019. – « Celui-ci sera le plus long pont d’Europe et de Russie ». « Deux ponts, parallèles ou superposés selon les sections, permettront la circulation quotidienne de 40 000 véhicules (sur quatre voies) et de 47 trains. Le pont atteindra 35m de hauteur au-dessus du niveau de la mer » permettant le passage des bateaux entre la mer Noire et la mer d’Azov.

Des difficultés économiques et géopolitiques…

On évalue le coût de cette infrastructure à plus de 211 milliards de roubles (pas loin de 3 milliards d’euros), « ce qui tombe mal en période de crise. » Le financement a été entièrement apporté par le budget Russe via le Ministère des transports. Aucune aide n’est venue d’investisseurs privés ou de compagnies étrangères.

Symbole de l’insertion de la Crimée dans l’économie Russe; Une campagne de communication basée sur les valeurs humaines (tickets à l’effigie des ouvriers et ingénieurs qui œuvrent à l’édification du pont); le slogan : « Nous construisons des ponts ! » est devenu : « Nous sommes ensemble » lors des fêtes populaires.

L’unité des peuples et le développement économique ont été mis à mal ce samedi  dernier… Sans compter sur les réactions déplacées de certaines figures haut placées en Ukraine…

« Les responsables ukrainiens ont multiplié samedi les commentaires moqueurs et ironiques sur l’explosion, sans pour autant revendiquer de responsabilité. » dixit l’article du Figaro en date du 08 Octobre 2022.

  • « Les services de sécurité de Kiev (SBU) ont de leur côté publié sur Telegram des vers détournés du poète ukrainien Taras Chevtchenko sur «le Soleil qui se lève sur le pont en feu». «Aujourd’hui est une parfaite occasion pour réviser quelques poèmes de Taras Chevtchenko», a ironisé le SBU. »

Nous pouvons également voir apparaître sur le compte officiel du  Vice premier Ministre d’Ukraine certaines publications déplacées sur l’incident, comme celle ci-dessous :

Ou encore le patron de la poste en Ukraine qui met en vente une série de timbre intitulée : Explosion versus naufrage du Titanic.

 

UPDATE NEWS:

Le pont a pu être partiellement rouvert à la circulation après une journée de fermeture totale. L’essai, également, du passage du premier train depuis la catastrophe a été un franc succès.

A la demande du Président Monsieur Vladimir, une enquête criminelle a été ouverte.

« Le chef de l’État russe a signé un décret visant à renforcer la sécurité du pont de Crimée ainsi que des infrastructures fournissant de l’électricité et du gaz naturel à la péninsule.
Quelques heures après l’explosion ayant endommagé le pont de Crimée, le Président russe, Vladimir Poutine, a ordonné par décret de mieux sécuriser le passage du transport via cette infrastructure de grande importance, rapporte le Kremlin.
Le dirigeant russe a également ordonné de renforcer la surveillance des gazoducs et des installations qui approvisionnent la Crimée en gaz naturel et en électricité.
C’est le service de sécurité russe, le FSB, qui sera en charge d’assurer la mise en place des mesures de sécurité renforcées, toujours selon le Kremlin. » – Sputnik
L’enquête toujours en cours et menée par le FSB, annonce quelques informations : 8 suspects ont été arrêtés de différentes nationalités.

 

.Kat.

Sources:https://twitter.com/Vpaulin…/status/1578655056198799360… https://twitter.com/Tyron91…/status/1578659227354427393… VK.comhttps://twitter.com/Vpaulin…/status/1578655056198799360… https://twitter.com/Tyron91…/status/1578659227354427393… VK.comhttps://www.instagram.com/krymsky_bridge/https://regard-est.com/le-pont-de-kertch-derriere-la-prouesse-technique-le-geste-politiquehttps://www.lefigaro.fr/international/explosion-du-pont-de-crimee-les-moqueries-des-ukrainiens-exasperent-moscou-20221008https://fr.sputniknews.africa/20221008/lexplosion-du-pont-de-crimee-peut-entrainer-une-reponse-ferme-de-moscou-1056439207.htmlhttps://fr.sputniknews.africa/20221008/vladimir-poutine-decrete-des-mesures-suite-a-lexplosion-sur-le-pont-de-crimee-1056440542.html