LAÏCITE : ON LÈVE LE VOILE

0
295

Le 14 octobre dernier, le débat sur le port du voile islamique est relancé en France. Rappel des faits…. Julien Odul, un élu du RN prend à partie une mère de famille voilée lors d’une séance au Conseil Régional, il s’agissait entre autre, d’organiser la vie scolaire. Violentée, elle est humiliée sous les yeux de son enfant. Pas sûr qu’il se serait indigné de la sorte face au port d’une Kipa ou d’une soutane.

La machine est lancée, débat à l’Assemblée Nationale, le projet de loi Blanquer
« Ecole de la confiance » est approuvée par le Sénat, tandis que l’amendement
« Interdiction du port du voile en sortie scolaire », est lui, rejeté par l’Assemblée en commission. La loi interdit la « dissimulation du visage dans l’espace public ». Rappelons que le Hijab ne le dissimule pas, contrairement au Niqab. La loi prévoit pour rappel également, que l’incitation à la haine est passible de 45 000€ d’amende et 1 an d’emprisonnement. Une bonne fois pour toute, l’Islam réprouve tout fétichisme matériel et se vit dans le cœur et non pas sur la tête. 101 musulmans signent une tribune à ce titre le 22 octobre dernier.

À ce jour, on dénombre 85 débats, 286 intervenants, dont Eric Zemmour, Pascal Praud, Yves Threard (Directeur adjoint de la rédaction du Figaro) qui s’esclaffera en direct sur LCI à une heure de grande écoute : « Je déteste la religion musulmane, lorsque je les croise dans les transports, je descends !». Tout ce florilège de sociologues éclairés et partiaux se gargarisent, tandis qu’aucune femme n’intervient ni ne témoigne, aucune.

Depuis le VIIème siècle le sujet divise et depuis 30 ans il s’infiltre dans les esprits, s’invite dans les médias de masse à l’aube des campagnes présidentielles. C’est le sujet le plus commode pour les scénaristes politiques prévoyant le duel RN vs leur élu. La même ritournelle fonctionne et les français votent contre et non pour. À noter que la population musulmane en France représente 6% de la population totale. Une simulation sur 2022 laisse entendre que le vote musulman pèsera sans doute pour moins de 10 % des votes totaux.

Dans l’hémicycle la focale est nettement réglée, après la vie scolaire, les mosquées. Attaque de celle de Bayonne : ne devait-elle pas être protégée comme le sont les synagogues et autres lieux de cultes depuis l’état d’urgence ? La population doit cesser de se faire duper et il semble que l’écran de fumée se dissipe, et ce, même à l’international. L’on sait, grâce à Jules, reporter Vécu sur place à Hong Kong, que les manifestants se sont rassemblés pour nettoyer la mosquée du centre ville et que les forces de l’ordre avaient souillé d’eau lors des heurts (cf. photos). Si l’on ouvre les yeux, la manœuvre est flagrante et omniprésente, elle n’a qu’un objectif, faire diversion et cliver. Un espoir subsiste, le slogan récurrent de la dissidence actuelle :
« Fichés, fauchés, fâchés mais pas fachos ».

Maud, ©itoyenne Reporter pour Vécu.

Pour rappel la loi sur la laïcité a été promulguée le 9 décembre 1905. Elle déclare la « séparation loyale et complète des Églises et de l’État » comme réponse indispensable aux difficultés politiques qui divisent la France. Vous trouverez en lien ci-dessous la totalité des articles la constituant.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000508749

 

Article précédentDe la tête baissée au poing levé
Article suivant1 an de lutte les 16&17 Novembre 2019
maudmargainaud
Passionnée et engagée, je suis toujours en quête de vérité. A l'écoute du mouvement des Gilets Jaunes depuis sa naissance, j'ai immédiatement été saisie par les mensonges des médias et ai souhaité participer au rétablissement de la vérité et la transmission d'informations réelles. Rejoindre Vécu a été pour moi l'opportunité de travailler au sein d'un média citoyen et indépendant dont l'éthique est irréprochable et coordonnée à mon système de valeurs. A travers des articles et des lives je tente de partager avec vous mon regard le plus impartial et militant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici