Près d’un an plus tard, l’une des « narration hypnotique » privilégiée pour combattre cette « plandémie » est le vaccin…Choix illusoire ?

 

Grâce à de nombreux textes, lois, qui nous protègent, nous pouvons et nous devons choisir d’accepter ou de refuser un traitement en toute(s) connaissance(s) de cause(s), pourtant, les pouvoirs médiatiques et gouvernementaux ne semblent pas respecter cette antithèse…

Comment pouvons-nous, donc, avoir un consentement clair et éclairé ? Je vais m’appuyer sur une des vidéos du Dr Louis Fouché pour ainsi développer une certaine analyse :

 

« L’étiquette « anti vax », qui écrase toutes les nuances et qui est, également, sous le coup de la propagande, n’est pas justifiée. En effet, il est normal de s’interroger et de regarder la solution que l’on nous propose et en comprendre les tenants et les aboutissants. La vaccination est présentée comme étant merveilleuse, mais en fait il ne s’agit que d’une arme thérapeutique, et pas sans conséquences. »

 

Quelques notions à connaître et à retenir :

« Un virus ARN est beaucoup plus stable, normalement, qu’un autre virus. Sauf dans le cas de le/la COVID où il mute énormément, d’où l’apparition de nombreux variants qui se succèdent les uns derrière les autres. Nous avons eu 3 épidémies en l’espace de 7 mois ! Ce qui n’est pas normal…. »

 

Nous savons tous aujourd’hui que ce virus a été créé par l’homme en laboratoire. Cette information n’est plus vraiment un effet de surprise…

« Normalement, un virus marche comme le téléphone arabe pour installer l’immunité personnelle et collective. C’est notre corps qui modifie le virus et initie ce processus. »

 

Quel est ce vaccin miracle que l’on nous propose ? Comment a-t-il été développé aussi rapidement contrairement aux autres ? Est-il si réellement efficace ? Y a-t-il des vérités cachées ?

« Pour créer un vaccin, on prélève son antigène viral, qui se trouve dans la souche du virus – 6 mois avant – ce qui est une procédure très longue à réaliser, d’où les délais d’attente de plusieurs années. »

« Donc sortir un produit en 8 mois, il y a un loup quelque part ! Mais si on utilise la technique de l’ARN messager (ARNm) : une technologie vaccinale de remplacement de l’antigène viral par un ARN messager, c’est à dire qu’on introduit un petit morceau de code génétique du virus, très facile à produire (même de façon bio-informatique par un simple laboratoire), associée à un adjuvent qui favorise la réaction inflammatoire face à cette particule virale, les firmes peuvent raccourcir le temps de production considérablement. Il faut noter que les adjuvants sont des métaux lourds extrêmement nocifs pour le corps, comme l’aluminium vaccinal qui s’installe dans le cerveau et laisse des traces à vie. De plus, on ne sait absolument rien de cette nouvelle technique d’élaboration de ce vaccin car aucun n’a jamais été encore testé sur des humains.»
https://infovf.com/video/mikovitz-les-dangers-vaccination-sont-reels-les-labos-sont-pas-obliges-demontrer-non-nocivite-des-vaccins–1721.html

 

Aujourd’hui, de nombreux médecins de part le monde commencent à reconnaître de plus en plus tous les effets indésirables notamment sur les 11 vaccins administrés aux enfants dès leur plus jeune âge ( je vous conseille de regarder les 2 films : Vaxxed 1&2)… Alors pourquoi un vaccin avec des caractéristiques plus qu’approximatives est-il encouragé, voire obligatoire ?

http://infovf.com/video/mort-mysterieuse-brandy-vaughn-qui-denoncait-dangerosite-certains-vaccins–1776.html)
« Les conséquences : nos cellules après injection, vont fabriquer des petites particules virales mais on ne peut pas déterminer avec précision combien et si elles seront efficaces. Si nous en fabriquons trop, nous allons toujours être malade. Si nous en fabriquons pas assez, la technique ne marchera pas. Autre problème, et plutôt majeur, cet ARN viral va se retranscrire dans notre propre ADN, s’intégrer à notre ADN (j’insiste sur ce point).»
« Ils jouent aux apprentis sorciers avec une pirouette d’ingénierie virale ! »
« En plus, ils veulent intégrer des nanoparticules pour l’utilisation d’un passeport vaccinal sous cutanée (brevet de 2019 et déjà testé au Malawi sur la population locale)»

http://https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/19/le-kenya-et-le-malawi-zones-test-pour-un-carnet-de-vaccination-injecte-sous-la-peau_6023461_3212.html / https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/dans-le-futur-le-carnet-de-vaccination-pourrait-etre-injecte-sous-la-peau-1158342

 

Nous allons continuer sur la liste des différents vaccins mis sur le marché :

  • Vaccin Pfizer – BioNTech
  • Vaccin Moderna
  • Vaccin AstraZeneca – Oxford
  • Vaccin Johnson et Johnson
  • Vaccin Sanofi – GSK
  • Vaccin Sinopharm
  • Vaccin Spounik V
  • Pasteur – élaboration du vaccin en arrêt

Également avoir un aperçu minime des différents acteurs médicaux et scientifiques qui nous mettent en garde (liste non exhaustive) :

De façon générale : http://https://infovf.com/video/les-vaccins-contre-coronavirus-pourraient-averer-dangereux-selon-des-experts–1343.html

Il faut aussi mettre en avant les différents collectifs qui se sont mis en place et qui sont très actifs pour nous garantir la protection de notre corps, nous pouvons citer notamment l’ACU2020, également Maître Carlo Alberto Brusa, Maître Reiner Fuellmich, les nombreux lanceurs d’alerte, the world freedom Alliance, reinfo covid…

Il est vital, aujourd’hui, et par les temps qui nous font courir de pouvoir trouver une information objective et nous pouvons compter en tout premier lieu sur les médias indépendants qui vous informent en ayant qu’un seul et même intérêt….la Vérité !

http://https://infovf.com/video/les-vaccins-vont-tuer-ils-diront-que-est-covid–1376.html

Nous avons déjà fait un grand état de la situation, mais il y a tant à dire encore….

Nous pouvons parler des pays qui refusent ou arrêtent la vaccination, comme l’Inde (http://www.rt.com/news/514667-pfizer-india-vaccine-application/amp/?__twitter_impression=true ), la Suisse, l’Autriche (http://mobile-reuters-com.cdn.ampproject.org/c/s/mobile.reuters.com/article/amp/idUSKBN2AZ0AO ), la Californie, le Danemark (http://www.rtl.be/info/monde/europe/le-vaccin-astrazeneca-suspendu-au-danemark-suite-a-des-problemes-de-coagulation-chez-certains-patients-1285448.aspx )……etc….

Les effets secondaires indésirables au possible….Entraînant une augmentation des cas COVID (comme en Israël : http://www.i24news.tv/fr/actu/coronavirus/1611250909-israel-coronavirus-37-de-ceux-qui-ont-recu-la-seconde-injection-souffrent-d-effets-secondaires), et aussi comptons les cas de décès (http://www.francesoir.fr/societe-sante/vaccination-usa-les-rapports-dincidents-indesirables-montrent-966-deces-suite-la)….

 

Commençons plutôt à penser que nous sommes les cobayes de leur expérience médicale ? Que des avantages si on y pense… des personnes pour tester les produits gratuitement, encaisser l’argent des états (argent des contribuables), continuer leur expérience en maintenant la peur, n’être responsable d’aucun désagrément…..!?

Qu’en pensez-vous ? Il est peut-être temps de se poser réellement les bonnes questions ?Donner un peu plus de crédibilité aux personnes qui essaient de nous alerter ? Devons nous soutenir à ces conditions la thèse de la propagande de la peur !

http://www.flipsnack.com/media