MACRON FAIT SA RÉUNION !

0
455

BIENTÔT LA CHUTE ? QUAND MACRON PRIVATISE LES ILES POUR EN FAIRE DES BUNKERS. BILAN DE LA VISITE DE MACRON À MAYOTTE ET LA RÉUNION.

Le 22 octobre 2019 macron (désolée, je refuse de mettre une majuscule à son nom) arrive à Mayotte.  Son séjour consiste à parler d’immigration et d’insécurité, sans oublier le développement économique sur une île où le taux de chômage a atteint 35% l’année dernière et où 64% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Les Mahorais eux, se plaignent de leurs conditions de vie et demandent une réévaluation des prestations sociales. Un RSA est à 280 euros sur l’île alors qu’en métropole il est à plus de 550 euros. Ils se sentent complètement oubliés sur une île qui part à la dérive.
Lors de cette visite, les pompiers ont refusé d’accueillir l’avion présidentiel à son arrivée, en signe de contestation et peut être aussi, en soutien à nos pompiers de métropole qui ont été maltraités lors de leur manifestation nationale du 15 octobre dernier.
Son passage sur l’île fût furtif, donc il n’y a pas grand-chose à en dire…

 Le 23 Octobre 2019, macron arrive sur l’île de la Réunion.
Depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, les Réunionnais manifestent sur les ronds-points et font des actions pour montrer leur mécontentement face au gouvernement. Certes, ces insulaires ne sont pas médiatisés mais sont bien présents !!! Il était donc logique qu’ils lui réservent un accueil de qualité, labellisé “citoyens en colère” 

                           Pendant que les médias mainstream continuent leur propagande quotidienne en faveur de macron, en montrant par exemple une foule en délire autour de lui, des témoignages et vidéos amateurs nous montrent le contraire.
Il faut savoir que l’île est bloquée. Quand on se souvient de comment Biarritz a été bunkérizée pour le G7 (ou partout ailleurs en France quand monsieur se déplace) on imagine bien ce que cela peut donner sur une île…
A Saint Louis et Saint Denis il est quasiment impossible de se déplacer. Si vraiment vous devez sortir, il faut passer par la montagne pour vous rendre en ville…

Les commerces sont vides, voire même fermés pour certains.
Comble de l’absurdité, les restaurateurs doivent servir les repas dans des assiettes en carton. Ils ont ordre de ne pas utiliser de la vaisselle en verre ni de couverts ; oui, parce que cela pourrait être des armes redoutables, voyons… Il faut préciser que même les restaurateurs et hôteliers de haut standing doivent se plier à cette règle. Pas de doute, le chiffre d’affaire sur cette fin de semaine va être bon.

Dans ces conditions, même les chiens errants, n’errent plus. Enfin si, les pro macron eux sont bien de sortie. Ils arborent fièrement un macaron bleu, blanc, rouge qui leur sert de laissez-passer.
Et pour les autres, les manifestants, les citoyens en colère bref, pour les gens qui ne sont rien, il y a le classique gazage intensif.
Des GJ qui étaient sur le rond-point pour accueillir macron sur son passage, en ont fait l’amer expérience. D’après un témoignage que j’ai eu, une personne en fauteuil roulant à reçu une grenade lacrymogène, pendant que d’autres ont été repoussées vers l’Océan Indien.
Près de l’aéroport, jets de projectiles et gaz lacrymogène étaient de la partie. Un portrait de celui qui se dit être notre président a été brûlé. Bilan, sur environ 80 manifestants, 5 ont été interpellés.

Le 24 octobre 2019 dans la soirée, lors de son deuxième jour de visite, des heurts ont éclaté entre manifestants et force de l’ordre sur le rond-point de la Rivière des galets, dans la commune du port. Une centaine de manifestants étaient présents. Une concession automobile Peugeot a été incendiée et plusieurs voitures. Des poubelles ont également pris feu. Un fastfood a été pris pour cible dans le quartier du Chaudron à Saint Denis et une déchetterie située dans la commune de Possession a elle aussi été incendiée…

 

Cela, change des images de l’année dernière où macron était proche de tout le monde. Cette fois ci, il a même été pris la main dans le sac. Un citoyen a dénoncé sa façon de tripoter les gens de manière plutôt abusive, en lui attrapant la main et en la montrant aux médias. Il a dénoncé en créole cet excès de contact !!! Bravo à lui.                                   

Je viens de vous apporter mon bilan en tant que citoyenne. J’attends maintenant de savoir quel va être celui de la personne qui est censé nous représenter.

Noémie ©️itoyenne Reporter pour vécu.

Live avec Norbert en direct de la Réunion

Article précédentChili “Unis à l’Unisson”
Article suivant2047…. Cette année tant redoutée !
Noemie
Bonjour à tous, Maman en colère de 32 ans, vivant dans le sud, je suis rédactrice chez vécu. J'ai découvert vécu à travers les lives de Gabin dès le début du mouvement Gilet Jaune. Ne supportant plus la propagande des médias mainstream depuis des années et ayant un fort besoin de m'exprimer, j'ai décidé de prendre en main l'information et donc d'écrire des articles moi aussi sur des moments vécus. J'espère qu'ils vous plairont. N'hésitez pas à me contacter. Noémie, ©itoyenne Reporter pour Vécu !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici