“McKinsey : Ce Cabinet privé qui fait parler de lui… Décryptage…”

0
2612

Depuis un moment ce nom revient sans cesse sur les réseaux, dans la presse… Il est titré exclusivement comme étant « le scandale qui va porter un coup fatal au gouvernement dirigé par E. Macron ». Quel est ce cabinet privé ? Qui en sont les principaux acteurs, et pourquoi la France se retrouve au plein cœur de cette histoire ?

McKinsey & Compagny….

La société de conseils voit le jour en 1926 à Chicago par son fondateur Monsieur James Oscar McKinsey. Il quitta le Cabinet en 1935 et décèdera brusquement en 1937. La branche secondaire participe à titre gratuit à des projets pour des organisations humanitaires. En 2020, cette entreprise est classée parmi les 50 meilleurs cabinets de conseils mondiaux, avec à son bord 33 000 salariés dont 18 000 consultants environ : « En France, McKinsey dispose de 470 consultants en 2019. Les consultants pour McKinsey (basés en France et à l’étranger) sont issus de l’INSEAD (911 salariés en 2019), HEC Paris (354), Sciences Po Paris (144), CentraleSupélec (128), ESCP Business School (125), ESSEC Business School (121) et l’École Polytechnique (78). » Source https://fr.wikipedia.org/wiki/McKinsey_%26_Company

Une simple recherche internet sur le site Wikipédia, nous pouvons également consulter tous les scandales et les controverses attribués au Cabinet McKinsey, y compris celui qui est le principal sujet de toutes les conversations en ce moment…Il faut bien avouer que cette liste est assez impressionnante et nous allons tenter de vous en donner un aperçu synthétique :

Source :  https://fr.wikipedia.org/wiki/McKinsey_%26_Company

Source :  https://www.capital.fr/economie-politique/vaccin-le-cabinet-de-conseil-du-gouvernement-empetre-dans-un-scandale-sanitaire-aux-etats-unis-1390302

Et une petite dernière, juste pour le plaisir…Et cette fois ci nous sommes sur le territoire français :

« 2018 : jugement prud’homal rendu par la cours de cassation qui condamne McKinsey a versé des indemnités de plus de 700 000 euros à l’un de ses ex employé sur le fond d’un licenciement exécuté de façon plus que douteuse »

Source : https://www.legifrance.gouv.fr/juri/id/JURITEXT000036947312

Cette première partie montre bien le ton et la possible tournure de cette analyse qui n’a pas finie de nous surprendre…Nous vous proposons de continuer sur l’explication concernant le recrutement de cette entreprise privée par le gouvernement français et des liens qui en découlent.

De nombreux articles de presse dit « masse média » ou encore « mainstream », nous révèle et nous indique que le Cabinet McKinsey a été sollicité afin de pouvoir conseiller sur la stratégie et le pilotage de la vaccination en France. Pour se faire, une rémunération d’un montant évalué à 2 millions d’euros leur a été versée pour une consultation qui a commencé au mois de décembre 2020.

Nous pouvons noter dans cette vidéo plusieurs points importants, essentiels et révélateurs quant aux liens directs qui rassemblent tous les protagonistes. En effet, nous apprenons que cette même société de conseils fait partie intégrante de la campagne d’E. Macron et les différents partenaires ont participé activement voir à la création du parti politique « en marche ». Nous avons aussi entendu que les personnes ayant été impliqué dans cette campagne se sont vu nommer à différents postes stratégiques et importants.

Pour aller plus en détails, nous vous proposons ce schéma, que vous pouvez également voir dans la vidéo suivante. Nous allons, avant le visionnage, reprendre quelques paramètres pour bien les mettre en relief.

E. Macron est désigné ici comme étant le « produit McKinsey », car en 2007, il a été nommé par Sarkosy pour faire parti de la commission « Attali ». Puis en 2017, la fuite sur les emails de la « république en marche » dit « macronleaks » montre qu’environ 20 partenaires du Cabinet McKinsey prennent part au travail effectué par ce parti. Un petit bémol : aucune trace de rémunération dans les comptes de la campagne déposés par « en marche ». Une question se pose…Est-ce légal de fournir du Pro bono vis-à-vis de ce type de structure ? La réponse paraît évidente, car « il y a forcément un ou plusieurs intérêts derrière cette manœuvre… »

Dans cette même commission, se trouvait un homme du nom d’Eric LABAYE qui était le directeur du cabinet McKinsey, polytechnicien et énarque. Lorsque la mission d’E. Macron vint à son terme, il va rejoindre la famille Rothschild en sa qualité de banquier d’affaires. Et c’est T. Cazenave qui va prendre le relais dans une nouvelle commission consultative sous le quinquennat Sarkosy. Cette même personne deviendra par la suite le directeur adjoint du cabinet du ministre de l’économie E. Macron sous la Présidence de F. Hollande et M. Labaye deviendra directeur président de Polytechnique nommé par E. Macron.

Dans le livre « l’état en mode start-up », la préface est attribuée à M. Macron et un chapitre a été entièrement écrit par M. Karim Tadjeddine, un des hauts représentants de la société McKinsey…

Par la suite E. Macron va créer la DITP (Direction interministérielle de la transformation publique) et le pilotage en revient à ce dernier…Comment un cabinet privé peut interférer avec les affaires d’Etat ? Devons nous y voir une ingérence de chacune de ces parties et de leur représentant ? Comment un privé peut intervenir dans la gestion publique ?

Que pouvons-nous retenir et comment en faire une analyse objective ?

Simplifions un peu la situation pour la conclusion…Nous avons un pays, la France, qui fait appel à un cabinet de conseils privé pour assurer le pilotage de la politique de vaccination. Cette entreprise voit un nouveau scandale éclaté suite à des actions qu’ils ont menées. Les répercussions sont assez violentes pour remettre en question le choix stratégique du gouvernement français et surtout impliquer directement et personnellement E. Macron. En cherchant d’autres informations pour comprendre les tenants et les aboutissants, nous avons constaté que le choix de recruter cette société était surtout basé sur un concept de « copinage » du type club privé où chacun des partenaires y trouvent des intérêts bien au-delà du financier…

Quelles sont les conséquences de ces alliances sur les citoyens français ?

Pouvons-nous être convaincu que cette « élite » nous garantie le meilleur, en l’occurrence ici en matière de notre santé ?

Et le plus important….pourquoi essaient ils par tous les moyens de nous imposer le vaccin Pfizer ?

Autres sources : https://www.politico.eu/article/comment-les-cabinets-de-conseil-comme-mckinsey-ont-conquis-la-france/

https://lecourrier-du-soir.com/mauvaise-nouvelle-pour-macron-son-cabinet-americain-vient-detre-condamne-a-573-millions-de-dollars-pour-fraude/

 <Article pensé et écrit par KitKat>